Les espaces verts

Parc et jardins publics

Répartis sur toute l'agglomération, les parcs et jardins publics invitent à découvrir différentes atmosphères : jardin à la française, à l'anglaise, parfumé ou médiéval.…

Voici quelques idées de promenade.

Le Jardin des Plantes et le jardin d'Horticulture

Jean-Charles-Adolphe Alphand, créateur du parc Monceau, des Buttes-Chaumont et du parc Montsouris à Paris, a dessiné les plans de ces lieux réalisés entre 1867 et 1870. Ils sont composés de deux jardins, un français et un anglais, et d'une superbe roseraie dominée par une terrasse plantée de tilleuls. Un petit tunnel de pierre permet d'atteindre l'autre partie du jardin paysagé qui entoure un vaste bassin. Un kiosque à musique, en cohérence historique avec l'époque de réalisation du reste du parc, a été ajouté en 2004.

Le quinconce des Jacobins

Aménagée à partir de 1792 par l'ingénieur Bruyère, sur les terrains des anciens couvents des Jacobins et des Cordeliers, cette promenade est constituée d'une esplanade centrale, entourée d'allées rectilignes plantées de tilleuls.

Le jardin de Tessé

Dans le prolongement du quinconce, on trouve le jardin romantique de Tessé, au pied du musée du même nom. En juin 2009, un sablier géant, immense cube de métal et de verre tout en transparences, œuvre du sculpteur Jean-Bernard Métais, a trouvé sa place au cœur du bassin, sur un dallage qui semble flotter à la surface de l'eau. C'est une seconde vie pour "Temps imparti éclipse", d'abord installée au Jardin des plantes de Paris, auprès du muséum national d'Histoire naturelle, à l'occasion de l'éclipse de l'été 1999. Le Mans, en lice avec d'autres grandes villes européennes, avait pu l'acquérir à l'issue d'un peu plus de deux années d'exposition. Les 40 tonnes de sable s'écoulent d'une hauteur de trois mètres via 160 ouvertures actionnées indépendamment par ordinateur. Ce sable, blanc et extrêmement fin, est remonté tous les six mois, au moment des solstices.

Dans la Cité Plantagenêt

Plusieurs petits jardins offrent une vraie balade. Commencez par admirer les parterres des jardins Pierre-de-Ronsard et Jacques-Peletier-du-Mans de part et d'autre de l'escalier des Ponts-neufs, en profitant du gargouillis de la fontaine. Grimpez les marches puis faites une petite pause dans le très serein square du Bicentenaire, rue de la Verrerie. La Grande rue vous conduira jusqu'au square Dubois, agréable avec ses magnolias à grandes fleurs. Continuez jusqu'au jardin de Gourdaine, au pied de la muraille

Le Parc à fourrage

Inauguré au printemps 2011, ce site de près d'un hectare est venu compléter l'aménagement du quartier de Pied-sec, face aux archives départementales, à Pontlieue. Y domine un square, entouré d'une douve plantée de graminées légères. Il offre détente et jeux en toute tranquillité. Des jeux d'eau dans l'esprit de ceux du parc Théodore-Monod jalonnent l'esplanade dans la partie basse. Quarante pins sylvestres et chênes verts forment la trame verte des lieux par leur feuillage persistant. Quatre-vingts cépées ont été choisies parmi 13 variétés aux caractéristiques remarquables par la coloration de leur feuillage ou par la qualité de leur fleurissement. Cette végétation forme le "toit" du square et participe avec les 700 arbustes à son intimité. 2300 graminées tapissant pour une majorité la douve du parc, accompagnées par 70 bambous. 7000 plantes vivaces créant le tapis des quatre grandes bandes plantées.

Le parc Théodore-Monod

Situé au bas de la rue Gambetta, ce parc récent comprend deux hectares de verdure aux ambiances variées, en lieu et place de l'ancienne caserne du 117e RI. S'y succèdent quatre bassins d'eau tranquille et une soixantaine de jets d'eau, allant de quelques centimètres à cinq mètres. Au fond, une grande cascade, tapissée de pierre, offre un bel effet de vague sur dix mètres. Les visiteurs peuvent flâner sous une pergola couverte d'une quarantaine de variétés de roses. En chiffres, le parc c'est 185 arbres de 19 essences, 2200 arbustes, 21000 vivaces et 4500 m² de pelouse.

Le parc de l'Île-aux-Planches

Le parc urbain de l'Île-aux-Planches a vu le jour en 2008. Ce bout de nature tout en longueur, né du creusement d'un canal de 677 mètres pour rendre la Sarthe navigable à partir de 1831, est constitué d'une succession d'espaces aux atmosphères et aux destinations propres. En partant de la pointe nord, au pont de Fer, on trouve un promontoire qui offre une vue imprenable sur le port de la ville. Viennent ensuite un théâtre de verdure, orienté plein sud, dont les gradins engazonnés peuvent accueillir des spectacles et une vaste surface plane qui fait office de déversoir pour le canal en cas de montée des eaux. Plus loin, le visiteur peut se promener le long de la digue de pierres ou d'un chemin bordé de saules, aulnes et frênes. Reste un dernier lieu, baptisé "l'Île-aux-enfants", qui propose des jeux pour les 3-6 ans et les 6-12 ans. Cette île, qui avait été occupée par une usine à gaz à partir de 1841, était devenue une friche industrielle après 1993.

Le parc des Glonnières

Situé dans le quartier des Glonnières, au sud du Mans, ce parc de 7 hectares rénové en 2013 accueille des tables de pique-nique, des équipements de jeux, un terrain de football synthétique et un terrain multisports, dans des espaces ouverts et engazonnés (18000 m2 de pelouse, 6600 m2 d’arbustes, plantes vivaces et autres graminées) dédiés à la détente. Une lisière de conifères marque les limites du parc et garantie une zone de quiétude sonore aux abords des habitations.

Les Gentianes

Dans ce quartier neuf à deux pas des moulins de Saint-Georges, un très grand pré longe la Sarthe. Au milieu, des espace-jeux sont installés. Accès rue de Liboisne.

Le parc Banjan

Avant la création du parc en 1976, ce coteau bien ensoleillé était planté de pommiers et de vignes qui produisaient un petit vin renommé. Une quinzaine de pommiers est restée et le jardin s'est organisé avec aires de jeux et bassins. Il conserve malgré tout son aspect de bocage sarthois avec ses grandes étendues d'herbe vallonnées, ses platanes, ses tilleuls et de vieux chênes. Entrées par les rues de Sargé, des Terrasses, Banjan et des Maillets

Le parc de Gazonfier

C'est le royaume des prunus, des peupliers, des ginko biloba, des chênes et des cytises. De part et d'autre d'un pré aux airs champêtres, deux petits bois ont été conservés. Avec des bancs… pour une petite sieste, au frais. Entrées par les rues de l'Eventail, Emile Augier, Alfred de Vigny. En bas de Gazonfier, une prairie a été aménagée avec terrain de jeux, de ballons, tables de ping-pong, bancs.

Le parc du Gué-de-Maulny

C'est la campagne à la ville. À deux pas de Gare-Sud, on franchit l'Huisne par une passerelle pour déboucher sur un pré de 16 ha. Sur le bord de la rivière, c'est le royaume des canards. Des tables de pique-nique, des bancs, des jeux pour les enfants et un multisports en font un espace de loisirs pour toute la famille. L'accès est aussi possible par la rue de l'Angevinière.

L'île aux Sports

Le pourtour de cet équipement sportif est propice à la promenade. Accès libre par la rue Paul-Doumer de 8h à 21h, les lundi, mercredi et vendredi ; de 8h à 22h, les mardi et jeudi ; de 8h à 19h (18h en hiver et 20h en été), le week-end.

Le parc de la Préfecture

Ce jardin est entretenu par le conseil général. Assez classique dans sa conception, il offre un lieu de repos en centre-ville. Entrée par la rue Victor-Hugo. Consulter le site : www.jardinez.com »

Je voudrais en savoir plus Entre cours et jardins

La fête des plantes et de l'art au jardin "Entre cours et jardins", portée par l'association du même nom avec le concours de la Ville du Mans, se déroule au début de l'automne dans la Cité Plantagenêt.

L'idée est d'ouvrir au public, le temps d'un week-end, les jardins secrets et les cours de quelques hôtels particuliers situés dans la vieille ville.

La promenade est ponctuée d'animations et ateliers ; des pépiniéristes et horticulteurs présentent arbres, arbustes, vivaces et rosiers ; des conférences sont proposées durant toute la manifestation.

Le Mans + proche

Carte de la communauté urbaineSud EstSud OuestEstOuestCoeur-de-villeNord EstNord OuestNord Ouest

Trouver une association

Le Mans + d'informations

Pour en savoir plus sur ce thème

Mairie du Mans

Appeler
02 43 47 47 47
Écrire
CS 40010
72039 Le Mans Cedex 9
Venir
Place Saint-Pierre, au Mans
du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 12 h et de 13 h à 17 h
le samedi, de 8 h 30 à 11 h 45 (déclaration de naissance, de reconnaissance et de décès uniquement)
Haut de page